Mais au fait, c’est quoi un SSD ?

Disques SSD
Différents disques SSD

Le SSD, c’est quoi concrètement ?

Les SSD (pour Solid State Drive) offrent des performances largement supérieures à celles d’un disque dur classique. Pour expliquer simplement, le disque dur classique est un composant mécanique de format 3.5’’ pour les PC fixes et 2.5″ pour les PC portables. Les débits de transfert d’un disque dur tournent autour de 80-100 Mo/s et les temps d’accès disque varient entre 7 et 18 ms en fonction du nombre de rotation par minute.
Sur un SSD, la partie mécanique est remplacée par des puces de mémoire Flash NAND, telle que celle que l’on retrouve dans les clefs USB.
Il existe deux types de SSD : ceux disposant d’une connectique SATA, destinés au marché grand public, et ceux à monter sur un port PCI-Express, plus adaptés aux professionnels.
Malgré ce que l’on peut lire parfois sur le web, la durée de vie d’un SSD reste relativement élevé dans un usage normal d’un ordinateur (plusieurs années).

Quels sont les avantages des SSD ?

Les avantages des SSD sont nombreux : réactivité, démarrage et lancement de programmes ultra-rapides, un silence absolu, puisqu’il n’y a pas de partie mécanique, insensibilité aux vibrations, ils ne chauffent pas, résistent aux chocs et sont petits (format 2.5’’). Ils sont ainsi parfaitement compatibles à la fois avec les PC fixes et les PC portables. Le temps d’accès moyen est de 0.1 ms. Cependant, leur principal inconvénient reste leur prix, relativement élevé.

Quels sont les critères à retenir avant de me lancer ?

Le contrôleur est tout particulièrement important. Celui-ci doit gérer le SATA III d’une part, interface qui vous garantira des débits de lecture et d’écriture rapides : elle supporte des débits théoriques allant jusqu’à 600 Mo/s, mais aussi un maximum de IOPS (input/output operations per second). Plus ce nombre est important, plus le contrôleur traitera les opérations rapidement.
Le contrôleur est aussi chargé d’uniformiser l’usure des puces Flash NAND pour ainsi allonger la durée de vie du produit.

Quelle est la meilleure option pour mon PC ?

L’installation de deux unités de stockage : un SSD de taille modérée pour installer le système d’exploitation et vos programmes, et un disque dur pour stocker en masse vos données. Dans le cas d’un PC portable, le stockage des données pourra être externalisé car peu de PC portables disposent de deux emplacements pour le stockage.
Vous pouvez aussi envisager le disque hybride, même si pour l’instant seul le fabricant Seagate s’est aventuré sur ce créneau. Ce modèle de disque 2.5’’ intègre un petit SSD de faible capacité, dans lequel le contrôleur stocke les données les plus fréquemment utilisées.

Conclusion : disque dur ou SSD ?

Disque dur SSD
• Haute capacité de stockage
• Faible coût au Go (entre 0.075 et 0.1 €/Go)
• Sensible aux chocs
• Débits rapides
• Coût au Go élevé : entre 1 et 1.5€/Go
• Démarrage et lancement de programmes rapides
• Silencieux
• Faible consommation énergétique

Source : LDLC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *