Une réflexion sur « La France et l’Allemagne, cibles d’un logiciel malveillant Locky »

  1. Après le site du ministère de la défense américain donc maintenant c’est au tour de la France et de l’Allemagne. Les hackers ne chôment pas et on dirait que les informaticiens qui s’occupent de la sécurité de ces sites semblent être dépassés par les événements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.